+36 30 742 32 36
TripAdvisor
Petit Futé
Facebook
Linkedin
Twitter
Instagram

Histoire et urbanisation de Pest

L’urbanisation de la ville de Pest a été accélérée après la signature du Compromis Austro-Hongrois en 1867. Le Compromis a permis aux hongrois de se libérer de la charge lourde de la Monarchie : une époque florissante et prospère a commencé. On l’appelle « l’Âge d’or » de la Hongrie, qui a donné lieu d’énormes investissements. Budapest faisait l’objet d’un plan d’urbanisme ambitieux. La population de la ville a augmenté de façon spectaculaire après la fusion en 1873 des communes de Buda, de Pest et d’Óbuda. On a fait moultitude démolitions et constructions, un peu à la Haussmann … La municipalité a ordonné en 1870 l’aménagement des rives du Danube, la construction de Grand Boulevard et de l’avenue Andrássy reliant le bois de la ville au centre-ville.

En 1896, la Hongrie a célébré le millénaire de la conquête du pays par les tribus Magyars. Le 31 décembre 1895 à minuit, les cloches ont sonné partout en Hongrie. Les séries de célébrations ont duré toute l’année.

La génération de l’époque a obtenu des résultats particulièrement spectaculaires. Pendant les trois décennies qui ont suivi la signature du compromis Austro-Hongrois elle a réussi de sortir la Hongrie d’un régime féodale et de devenir le pays un Etat européen moderne.

Pest et Buda au Moyen Age

Pest et Buda au Moyen Age

La place des Héros

Le monument à la place des Héros a été construit pour l’occasion de la célébration millénaire. Il s’inscrivait dans une série de grand travaux célébrant les milles ans de la conquête du pays, comme le musée des Beaux-Arts sur un côté et la galerie d’Art sur l’autre côté de la place. C’est à cette occasion qu’a été inaugurée la ligne de métro millénaire sous l’avenue Andrassy, premier transport urbain souterrain de l’Europe continentale.

De nos jours, la majorité des constructions monumentales, comme le Parlement, la basilique St. Etienne et l’Opéra de la ville, date de cette époque.

… et pendant ce temps à Paris…

Après l’écrasement de l’insurrection de 1848, le comte Andrássy, condamné à mort par contumace se réfugie à Paris où il voit le baron Haussmann qui invente un Paris moderne fait de grands boulevards, de places en étoile, et de vastes espaces verts. Il rente en Hongrie en 1857 passionné et enthousiaste avec pleine idées dans la tête à savoir quelles transformations sont nécessaire à réaliser pour moderniser Pest.

Avenue de l'Opéra en construction

avenue de l’Opéra en travaux

Avenue de l'Opéra après Haussmann

avenue de l’Opéra après Haussmann

L’avenue Andrássy à Pest

La municipalité n’a donné que dix ans pour la construction de l’avenue Andrássy et de ses environs. C’est elle qui déterminait la hauteur des bâtiments, alignement des corniches, la décoration des façades. Tous les immeubles ont été construit en même temps, ce qui donne encore aujourd’hui un visage uniforme de la ville. L’avenue Andrássy est classée au patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 2002.

 Le Grand Boulevard

Le traçais de Grand Boulevard a été déterminé par les conditions géographique de bras de Danube qui dessinait un demi-cercle autours de la ville de Pest. Un des premiers projets consistait donc à exploiter cet ancien lit en creusant un canal navigable comme à Venise. Ce projet suscitait par ailleurs un engouement architectural au premier plan, la construction des palais spectaculaires était envisagés toute au long sur les rives du canal. Certains ont même étaient construit avec des anneaux pour accostage des bateaux, comme le Palais Batthyány près de l’Oktogon.

Pour des raisons financières, le projet était pourtant abandonné au profit d’une voie urbaine sèche. Les travaux de remblayage ont débuté en 1872. Les premiers trams commençaient circuler en 1887. Pour des raisons pratique ces trams circulaient à l’extérieurs de la chaussée, à côté des trottoirs. Ainsi les voyageurs pouvaient monter directement dans les trams sans traverser le boulevard.

Le Petit Boulevard de Pest

Le Petit Boulevard était construit sur l’ancien tracé du mur d’enceinte médiéval, qui refermait la vieille ville de Pest. Le Petit Boulevard forme un demi-cercle qui relie le centre-ville avec le pont de la Liberté.

A plusieurs endroits les nouvelles constructions symbolisent les anciennes portes d’entrée de la ville fortifiée. L’arc de triomphe de la place Madách symbolise l’ancienne porte qui menait vers l’Est de la Hongrie (la porte de « Hatvan ») et la passerelle de l’hôtel Mercure Korona à la place Kálvin symbolise l’ancienne porte qui menait vers le Sud de la Hongrie (porte de « Kecskemét »)

Aménagement des rives du Danube

 L’un des facteurs importants du développement de Budapest était le Danube, qui du même coup représentait la plus grande menace pour la ville. Le Danube, après la colline de Gellért, s’étalait sans transition sur une très grande largeur, ainsi son débit s’est ralenti. En hiver les glaces qui charriaient sur le Danube s’échouaient sur les récifs, un barrage de glace de plusieurs mètres de haut se formait en quelques jours, ce qui bloquait le passage de l’eau et a créé régulièrement l’inondation de la ville.

Après l’inondation catastrophique de 1838 et celle de 1876 la tâche principale des décennies à venir a été l’aménagement des rives du Danube et la protection des deux villes contre les inondations.

L’Université Technique de Budapest

La rive droite de Danube après la colline de Gellért a été remblayé en 1910 et un mur de soutènement était rehaussé pour assurer la protection de la ville. Les bâtiments de l’Université ont été construit sur cette partie de terrain remblayé.

Les environs du nouveau Théâtre National

La construction du nouveau théâtre national était décidée en 2002. Le bâtiment était construit au bord de Danube sur un terrain complètement vierge utilisé comme gare de triage par les Chemins de Fer Hongrois.

Quelques années plus tard à la plus grande surprise des budapestois un nouveau quartier est né. Le Palais des Arts de 1.500 places était construit juste à côté du théâtre et les bâtisseurs se sont dépêchés pour construire aux alentours des logements de luxe. Un peu plus loin les anciens entrepôts de blé ont été transformé en un centre culturel et commercial hypermoderne conçu en forme de baleine.

 

Contactez-moi 

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations